Capteurs connectés

Monitoring énergétique & qualité de l'air intérieur

Supervisez l'utilisation de l'énergie et la qualité de l'air dans vos locaux en temps réel et faites des économies tout en réduisant votre impact environnemental grâce aux capteurs connectés Wi-Box & Wi-Box + ! 

wbb.png

Les capteurs multifonctions Wi-Box et Wi-Box +

Conçus, développés et fabriqués dans nos ateliers en Europe, les capteurs connectés Wi-Box et Wi-box + mesurent en temps réel et en continu l’ambiance thermique et la qualité de l’air dans les locaux.


La gamme "Wi-Box +" intègre des dispositifs supplémentaires de surveillance de la qualité de l'air intérieur.

Les boîtiers de nos capteurs sont fabriqués avec du plastique PLA, une matière d'origine végétale entièrement biodégradable.

Nous passons 80 % de notre temps dans des milieux clos !

Les capteurs Wi-Box / Wi-Box + permettent de contrôler en continu et en temps réel l'utilisation de l'énergie et la qualité de l'air intérieur. 

La première économie est l'énergie qu'on ne consomme pas.

En identifiant les "mauvaises pratiques" dans les locaux (climatisation en marche inutilement...), les Wi-Boxs apportent un outil puissant pour mener une politique de gestion de l'énergie dans l'entreprise en impliquant l'ensemble des usagers.  

Nos équipes analysent les données des capteurs et établissent les profils énergétiques des locaux ; elles adressent ensuite aux exploitants des recommandations et travaillent avec eux à la définition d'alertes personnalisées en cas de détection d'anomalies en temps réel. 

Les capteurs connectés LoRa Wi-Box et Wi-Box + donnent une valorisation à l'effort collectif, et peuvent aussi être un stimulant pour challenger les équipes autour des économies d'énergie, et créer ainsi une émulation.

Qualité de l'air intérieur

Le couple température / humidité est déterminant sur la qualité de l'air intérieur et le risque de syndrome du bâtiment malsain.

Ce syndrome est souvent lié à un défaut de conception ou de maintenance des systèmes de chauffage / ventilation / climatisation et au développement de micro-organismes, de moisissures, de bactéries et de parasites.

Les conditions aggravantes sont une température trop élevée, qui contribue à l’émission de substances chimiques par les matériaux, une hygrométrie supérieure à 70 % ou inférieure à 30 % et une ventilation mal conçue et/ou mal entretenue.

Les Wi-Box + mesurent en continu les concentrations de particules fines, ce qui représente pour un gestionnaire de maintenance un excellent indicateur du bon réglage des CVC et du besoin de nettoyage ou de renouvellement des filtres.

De même, mesurer la concentration de CO2 dans une pièce est la meilleure manière d'en évaluer le degré de confinement, et, par effet miroir, le besoin de renouvellement de l'air, particulièrement en période de forte circulation de virus.

L'utilisation des sondes Wi-Box et Wi-Box + est une réponse simple et économique à mettre en place pour surveiller ces variables au quotidien. 

Valeurs guides principales régissant la qualité de l'air intérieur

  • Température / humidité relative

Dans le contexte du Covid-19, l'ARS recommande aux gestionnaires d'ERP de :

"Maintenir, en période hivernale, une hygrométrie suffisante (> 40 %) pour limiter la déshydratation des  gouttelettes, leur transformation en aérosols et leur diffusion dans l'air intérieur"  (voir l'article).

  • Dioxyde de carbone (CO2)

Dans le contexte du Covid-19, l'ARS recommande aux gestionnaires d'ERP :

"La qualité du renouvellement de l'air intérieur peut être évaluée par une mesure en continu de la concentration en CO2 en utilisant un capteur de mesure.

La concentration en CO2 doit être maintenue en dessous de la valeur guide de 1000 ppm." (voir l'article).

  • Particules fines (PM 10 - Recommandation OMS, seuils révisés en septembre 2021)

Tout d'abord, ils se "fixent" sur des particules en suspension de taille plus importantes (gouttelettes microscopiques, pollens...) ; on les appelle des aérosols. 

Plus la taille d'une particule est petite, plus le temps qu'elle passe en suspension dans l'air est important. Le risque est donc qu'elle pénètre dans les voies respiratoires.

Les particules de diamètre < 10 micromètres (PM 10) sont dites « respirables » car elles peuvent pénétrer dans les bronches.

Les PM 2,5 et les PM 4 sont assez petites pour se rapprocher de la fraction alvéolaire.

Quant aux PM 1, elles peuvent traverser la barrière alvéolo-capillaire, qui sert aux transferts gazeux entre le sang et les alvéoles pulmonaires.

Elles sont donc suffisamment minuscules pour pénétrer dans le réseau sanguin.

Comment les virus pénètrent-ils dans nos organismes ?

Les principaux usages d'un capteur connecté LoRa

Les capteurs connectés et les sondes connectées LoRa (fonctionnant sur le réseau LoRaWAN) que nous produisons peuvent avoir des utilisations très diverses, telles que l'optimisation des performances techniques et énergétiques des bâtiments, mais pas seulement. Un capteur connecté en temps réel exploité de manière optimale vous permettra également de centraliser les informations de maintenance liées au patrimoine immobilier, de faire communiquer plusieurs bâtiments, de piloter et contrôler à distance les informations agrégées, dans le cadre d'une stratégie de green building et d'économies d'énergie. Le capteur Wi Box est notamment une excellente solution dans le cadre d'une stratégie de green building ou d'une démarche d'amélioration IPMVP.

Qualité de l'air

Il est crucial de surveiller l'équilibre entre la température et l'humidité afin de maintenir une qualité de l'air intérieur acceptable dans votre bâtiment.

En cette période de forte circulation du coronavirus, les concentration de CO2 et de particules fines sont des indicateurs précieux et précis pour apprécier le bon réglage des systèmes de chauffage / ventilation / climatisation (CVC) et surtout les bonnes performances des filtres.

La majorité des installations de CVC disposent de filtres de type G4, complétés de filtres F7. Ces dispositifs sont capables de bloquer la plupart des particules qui servent de véhicules aux microorganismes pathogènes.

Les purificateurs d'air à filtres présentent des performances encore plus élevées : les filtres utilisés sont classés HEPA : ils sont capables de filtrer, en un passage, au moins 99,97 % des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3 micromètre (µm).

 

 

 

Utiliser une sonde connectée comme la Wi-Box vous permettra de garder un oeil sur ces données au jour le jour et de programmer des alertes en cas de détection d'anomalie, afin de pouvoir réagir au plus vite.

En savoir plus sur nos capteurs connectés qualité de l'air
 

Consommation énergétique

Véritables thermomètres connectés, nos capteurs vous apportent des informations précieuses sur la manière dont vous consommez l'énergie. En travaillant sur ces rapports, vous pourrez ainsi réduire votre consommation et éviter le gaspillage énergétique.

En savoir plus sur nos capteurs connectés consommation énergétique

Comptage d'énergie

La web-plateforme Wi-Smart Consumer peut restituer les données de tous compteurs ou sous-compteurs de fluides (électricité, eu, gaz) certifiés MID et communiquant en modbus. 

Ce système de comptage énergétique vous fournit un flux, des chiffres clairs et précis, en temps réel. La mission de notre web-plateforme : l'acquisition et la restitution de vos données de consommation en temps réel.

En savoir plus sur nos capteurs connectés comptage d'énergie

GMAO : un suivi précis et exhaustif

Les capteurs Wi-box alertent lorsqu'une insuffisance dans la qualité de l'air est détectée (humidité relative hors des recommandations notamment). On observe que ces situations sont d'autant plus fréquentes que les bâtiments sont récents ou récemment rénovés, car si ceux-ci présentent de très bonnes performances thermiques, la contrepartie est que le renouvellement de l'air repose presque exclusivement sur le bon réglage des systèmes de ventilation (c'est systématiquement vrai dans les immeubles où il n'est pas possible d'ouvrir les fenêtres). Le bon suivi de la maintenance des CVC (=chauffage / climatisation / ventilation) est donc particulièrement important dans cette optique, d'où l'intérêt de recourir à de la GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur) pour s'assurer d'un suivi précis et exhaustif de la maintenance en temps réel, et pour pouvoir déclencher les interventions nécessaires sans attendre dès que cela est nécessaire.

En savoir plus sur la GMAO

graphique-des-particules-2.jpg